installer une pompe à chaleur

Pompe à chaleur aérothermique : quelle consommation d’électricité ?

Est-ce qu’une pompe à chaleur consomme beaucoup d’électricité ? Quelle est la consommation moyenne d’une PAC aérothermique ? Si vous envisagez l’installation d’une pompe à chaleur dans votre logement, il est nécessaire d’aborder ces sujets.
Grâce à leur efficacité énergétique et à leur faible impact environnemental, les pompes à chaleur aérothermiques sont de plus en plus plébiscitées en matière de chauffage et de climatisation. Cependant, il est important de comprendre que la consommation d’électricité d’une PAC dépend de plusieurs facteurs.
Expert de la pompe à chaleur, IRI Énergie vous dit tout ce que vous devez savoir sur la consommation électrique d’une PAC.

ESTIMEZ VOS AIDES RAPIDEMENT
AVEC IRI ÉNERGIE

Estimation de la consommation électrique d’une PAC air-air ou air-eau

Les PAC aérothermiques utilisent à la fois de l’électricité et une énergie renouvelable, l’air, pour générer du froid ou de la chaleur. Le rendement d’une pompe à chaleur est défini par le Coefficient de Performance énergétique (COP), qui indique le rapport entre l’énergie thermique produite et l’énergie électrique nécessaire pour la produire.
Le (COP) joue un rôle essentiel dans le calcul de la consommation d’électricité d’une pompe à chaleur. Il représente le rapport entre la chaleur produite et l’énergie électrique consommée : il mesure le nombre d’unités de chaleur que vous obtenez à partir d’une unité d’électricité sur une période moyenne d’un an.
Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est efficace. En moyenne, les PAC air-air et air-eau ont un COP de 4 et sont considérées comme particulièrement efficaces. Avec un COP de 4, une pompe à chaleur émet ainsi 4 kWh de chaleur pour une consommation de 1 kWh d’électricité.
En se basant sur cette moyenne, voici, à titre indicatif, des consommations électriques généralement constatées pour des PAC air-air et air-eau :

  • Pompe à chaleur air-air, maison de 100 m2 : 5 100 kWh
  • Pompe à chaleur air-eau, maison de 220 m2 : 7 700 kWh

Mais le COP n’est pas le seul facteur à considérer pour estimer la consommation d’électricité d’une PAC. D’autres éléments sont aussi à prendre en compte.

Bon à savoir : l’installation d’une PAC air-eau est une méthode efficace pour réduire ses factures de chauffage. En effet, une pompe à chaleur de qualité est capable d’obtenir un rendement supérieur à 100 %, ce qui la rend plus économe qu’un système de chauffage classique. Dans des conditions idéales, il est possible de faire des économies avec une pompe à chaleur allant jusqu’à 65 % sur votre facture de chauffage annuelle.

Les facteurs qui influencent aussi la consommation électrique d’une PAC

Les variations des températures extérieures

La puissance nécessaire pour une pompe à chaleur varie selon la région où elle est installée. Dans les régions aux hivers rigoureux, la demande de chauffage est plus importante, ce qui entraîne une puissance requise plus élevée pour la pompe à chaleur, qui consommera alors plus d’électricité.

L’isolation du bâtiment

Si votre maison est mal isolée, une pompe à chaleur consommera plus d’électricité. Avant d’installer une pompe à chaleur dans votre maison, il est donc recommandé d’effectuer des travaux d’isolation thermique. Une fois ces travaux terminés, vous pourrez installer une pompe à chaleur adaptée.

La configuration du logement

Le nombre de personnes composant votre foyer a aussi une incidence sur la consommation d’électricité d’une PAC : plus la famille est nombreuse, plus la consommation électrique sera importante. D’autres critères rentrent aussi en ligne de compte, comme la surface et la hauteur sous plafond de votre logement, le type d’émetteurs utilisés (plancher chauffant, radiateurs basse température, radiateurs en fonte…) et vos besoins en chauffage.

Le type de PAC et les réglages

Toutes les PAC n’ont pas les mêmes performances. Leur consommation énergétique peut donc sensiblement varier selon le modèle que vous allez choisir. De type air-air ou air-eau, une pompe à chaleur peut avoir différents modes et vitesses de fonctionnement. Sa consommation électrique dépend aussi des réglages qui sont réalisés lors de son installation.

Faites appel à IRI Énergie, professionnel de la pompe à chaleur

En résumé, la consommation électrique d’une pompe à chaleur est difficile à déterminer précisément, car elle dépend de nombreux facteurs, spécifiques à chaque installation. Quoi qu’il en soit, une pompe à chaleur reste une solution économique et écologique, qui permet de chauffer ou climatiser son logement en consommant moins d’énergie que les systèmes de chauffage et de climatisation traditionnels.
Vous voulez estimer précisément la rentabilité d’une PAC pour votre habitation ? Consultez un professionnel qualifié pour évaluer vos besoins en matière de chauffage ou de climatisation, et pour choisir une pompe à chaleur adaptée à votre situation.
En vous adressant à IRI Énergie, installateur certifié RGE QualiPAC, vous bénéficiez de conseils personnalisés et d’un bilan thermique offert. Votre installateur expérimenté effectue les calculs nécessaires afin d’estimer la consommation d’électricité prévue pour votre installation.

pompe à chaleur, remplacement de chaudière à gaz

COMMENCEZ VOTRE PROJET
DE RÉNOVATION THERMIQUE