groupe extérieur PAC

Pompe à chaleur dans une maison ancienne : quelle performance ?

Rénover une vieille bâtisse implique de se soucier du chauffage de sa maison ancienne, mais pas uniquement ! Pour optimiser les consommations de votre PAC, l’isolation préalable du bâtiment s’impose. 

Expert en installation de pompes à chaleur, IRI Énergie vous guide dans le choix d’une pompe à chaleur pour une maison ancienne.

ESTIMEZ VOS AIDES RAPIDEMENT
AVEC IRI ÉNERGIE

Combien d’énergie consomme une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un appareil de chauffe économe. En effet, ce système de production de chaleur, et parfois d’eau chaude sanitaire couplé à la PAC air-eau, dispose d’un excellent coefficient de performance énergétique, le COP. 

Une pompe à chaleur avec un COP de 4, produit 4 kWh de chauffage à partir de 3 kWh d’énergie gratuite (calories captées dans l’air) et 1 kWh d’électricité. 

Les pompes à chaleur sont ainsi des appareils de chauffe plébiscités lors de la rénovation d’une maison ancienne pour faire des économies d’énergie et réduire son impact sur l’environnement.

Quels travaux s’imposent avant l’installation d’une PAC dans une maison ancienne ?

Lors d’une rénovation énergétique, l’isolation du bien immobilier s’analyse en premier. IRI Énergie vous offre un diagnostic de votre isolation et de votre système de chauffe (chaudière à gaz, chaudière à fioul, chauffage électrique ou poêle à granulés de bois, selon l’équipement déjà en place) avant toute installation d’une pompe à chaleur.

Avant d’installer une pompe à chaleur dans une vieille maison, isoler son enveloppe de performance énergétique permet de gagner en confort et peut s’imposer avant le remplacement de votre ancienne chaudière.

Une fois ces travaux réalisés, le dimensionnement de votre PAC pourra être calculé principalement en fonction de la surface à chauffer et, en moindre mesure, des déperditions thermiques de votre logement. À surface égale, une habitation bien isolée nécessite une PAC de puissance moindre qu’une habitation mal isolée. Cela signifie moins de consommation d’électricité, et par conséquent une diminution de votre facture d’énergie.

Comment choisir une pompe à chaleur adaptée à une maison ancienne ?

Pour produire du chauffage, une pompe à chaleur aérothermique de type air-eau ou air-air est idéale. Selon le climat de votre département, le choix d’une PAC air-air ou PAC air-eau sera plus adapté. Par exemple, si vous avez davantage besoin d’une climatisation pendant l’été que d’un chauffage pendant l’hiver, orientez-vous vers une PAC air/air pour maintenir une parfaite température dans votre logement. À l’inverse, si vous vivez dans une région où le climat est plus rude et que vous souhaitez bénéficier d’un meilleur confort de chauffage en hiver, une PAC air-eau pourra être mieux adaptée. La puissance de la PAC choisie sera ensuite déterminée sur plusieurs critères par votre expert IRI Énergie.

Si vous souhaitez également produire de l’eau chaude sanitaire, votre PAC air/eau s’accompagnera d’un ballon d’eau chaude, voire d’un chauffe-eau thermodynamique pour un confort parfait.

Quel que soit le type de pompe à chaleur choisi, l’isolation préalable de votre maison ancienne sera indispensable pour réduire vos consommations d’énergie. 

Vous avez un projet d’installation de pompe à chaleur dans une maison ancienne ? Demandez votre bilan thermique offert et votre devis gratuit, aides de l’État déduites (MaPrimeRénov’, prime CEE, etc.).

COMMENCEZ VOTRE PROJET
DE RÉNOVATION THERMIQUE